Islam, le remède qui élève l'âme...

Islam, le remède qui élève l'âme...

La femme a t -elle le droit de conduire ?

Question :

Le débat en public, sur la femme qui conduit la voiture, à pris de l'ampleur dans le magazine « Al Djazira - جريدة (الجزيرة) » alors qu'on sait pertinemment que cela ne conduit qu'a des préjudices qui ne n'échappent pas à ceux qui y sont favorable [au fait que la femme conduit la voiture].

Parmi ces préjudices :

- L'isolement interdit de la femme

- Se donner la liberté dans ses déplacements [à l'extérieur] – libertinage -

- La mixité et la promiscuité [d'avec les hommes] sans prendre de précautions

- Se permettre des choses, qui conduisent aux causes pour lesquelles elles ont été interdites à la base alors que la législation [islamique] a prohibée tous les moyens qui mènent à l'interdit et les considère [de ce fait] comme étant un interdit. D'ailleurs, Allah jala oua 'ala a ordonné aux femmes du prophète et celles des croyants de rester dans leur demeures, de se voiler, de se garder de ne montrer de leurs atours a celui qui leurs est étranger, parce que tout cela ne mène qu'à la débauche et conduit à l'effondrement de la société ;

Allah ta'ala dit :

«  Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d'avant l'Islam (Jâhiliya). Accomplissez la Salâ, acquittez la Zakâ et obéissez à Allah et à Son messager. Allah ne veut que vous débarrasser de toute souillure, ô gens de la maison (du prophète), et veut vous purifier pleinement. » [Sourate Al Ahzab – 33]

Et Allah ta'ala a dit : « O Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » [Sourate Al Ahzab – 33]

Et Allah ta'ala a dit : « Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, O croyants, afin que vous récoltiez le succès. » [Sourate Al Ahzab – 33]

Le prophète (Site Al Ghourabaa ) à dit : « Un homme ne s'isole certes pas avec une femme sans que le diable ne soit, avec eux, une tierce personne. » [Rapporté par At-Tirmidhi]

La législation [islamique] a prohibée toutes les causes qui mènent à l'avilissement [de la personne] et on entend aussi par là, [ce qui peut conduire] aux accusations contre des femmes vertueuses, chastes (qui ne pensent même pas à commettre la turpitude) de commettre la fornication et de ce fait, tomber sous le coup d'une condamnation, mais elle a prévue également le plus grand châtiment pour ce genre d'acte dans le souci de préserver la société de ce genre d'ignominie.

Le fait que la femme prenne la liberté de conduire [la voiture] est une des causes qui acheminent à cela, ceci n'est pas [une chose] inédite, mais l'ignorance [de la jurisprudence] et des sanctions  détestables prévues à cet effet afin de palier à ce genre de moyens qui sont la conséquence des actes blâmables – en plus de [ce qu'on peut observer] chez ceux dont les cœurs sont malades et qui, pour la plupart,  ont une inclinaison vers la débauche et prennent la liberté de jeter leur regard sur les femmes qui leur sont étrangères – tout ceci ne fait qu'entretenir ce genre [d'erreur] et ce qui y apparente en toute ignorance et sans prêter vraiment d'égard au danger que cela représente réellement … 

Et Allah ta'ala a dit : « Dis: "Mon Seigneur n'a interdit que les turpitudes (les grands péchés), tant apparentes que secrètes, de même que le péché, l'agression sans droit et d'associer à Allah ce dont Il n'a fait descendre aucune preuve, et de dire sur Allah ce que vous ne savez pas".» [Sourate Al A'raf – 33]

Et Allah soubhanah a dit : « ; ne suivez point les pas du Diable car il est vraiment pour vous, un ennemi déclaré.* Il ne vous commande que le mal et la turpitude et de dire contre Allah ce que vous ne savez pas. » [Sourate Al Baqara – 168/169]

Le prophète (Site Al Ghourabaa ) a dit : « Je n'ai laissé après moi une tentation pire pour les hommes que les femmes » [Rapporté par Boukhari et Mouslim]

Hudhayfa ibn Al-Yamân (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit:
« Tandis que tout le monde interrogeait l'Envoyé d'Allah (Site Al Ghourabaa
) sur le bien, moi, je l'interrogeais sur le mal par crainte d'en être atteint. - "O Envoyé d'Allah, lui dis-je, nous étions dans l'ignorance et dans le mal; quand Allah nous a envoyés ce bien (c.-à-d. l'islam). Est-ce que, après ce bien le mal viendra-t-il de nouveau?". - "Oui", répondit-il. - "Et, repris-je, après ce mal, il y aura-t-il du bien?". - "Oui, mais il ne sera jamais pur". - "Qui le troublera?". - "Des gens qui suivront une autre Sunna que la mienne et qui guideront vers une autre voie que ma bonne voie et dont tantôt vous approuverez les actes, tantôt vous les désapprouverez". - "Et après ce bien, y aura-t-il encore de mal?". - "Oui, il y aura des hérauts aux portes de l'Enfer, qui appelleront à eux les gens et qui précipiteront dans l'Enfer ceux qui répondront à leur appel". - "O Envoyé d'Allah, lui dis-je, décris-nous ces hérauts". - "Ils seront de notre race et ils parleront notre langue". - "Que m'ordonnes-tu de faire si j'assiste à cela?". - "Tu devras suivre la communauté des musulmans et leur leader". - "Mais si (alors) les musulmans n'ont ni communauté, ni leader?". - "Ecarte-toi de toutes ces sectes, devrais-tu pour cela ne manger que les racines d'un arbre et rester ainsi jusqu'à ce que la mort t'advienne". »
Hadith Unanimement reconnu authentique – la version dans le Sahih de Mouslim -
[ عربي Arabe]: 3434

J'invite chaque musulman à observer la crainte d'Allah dans la parole et les actes, de s'éloigner des troubles [fitan] et ceux qui y appellent. De s'écarter de tout ce qui pourrait engendrer le courroux d'Allah jala oua 'ala ou ce qui y amène. De prendre toutes les précautions nécessaires, absolument toutes, pour ne pas ressembler aux hérauts que le prophète (Site Al Ghourabaa ) à décrit dans ce noble hadith.

Qu'Allah nous protège du mal qu'engendrent les troubles et de leurs gens, et qu'Il préserve la religion [dine] de cette [Oumma]… […]

 

Shaikh ibn baz

Source : www.binbaz.org.sa

Question :

Est-il permis à la femme musulmane de conduire dans un pays de mécréance, sachant qu'elle ne voyage pas loin, mais uniquement dans sa ville, pour ses besoins ou pour visiter ses parents, tout ceci avec l'accord de son mari ?

Réponse :

En fait, les savants de l'Islam dans ce pays [l'Arabie Saoudite], et à leur tête, le savant Cheikh Ibn Baz (qu'Allah lui fasse miséricorde), ont jugé qu'il n'était pas autorisé à la femme de conduire à cause de l'extrême corruption que cela entraîne, prédominant sur le côté utilitaire de la chose.

C'est effectivement un moyen qui peut amener la femme à tomber dans le péché - qu'Allah nous protège - comme lorsque la conductrice voilée erre, flâne, se rendant là où elle le désire, en présence ou en l'absence de son mari, et ainsi de suite… jusqu'à atteindre le point limite, que nous ne pouvons citer mais que tout le monde connaît.

Par ailleurs, si les savants ont remarqué l'ampleur d'une telle corruption en ce qui concerne la musulmane vivant dans un pays musulman, il est par conséquent très préférable pour la musulmane vivant dans un pays de mécréance de s'en éloigner, parce que la corruption n'en est que plus intense, et parce qu'elle y est encore plus exposée.

...Et au cas où il lui arriverait un accident, que lui adviendrait-il ?
Au cas où la voiture tomberait en panne, que fera-t-elle ?
Que de suppositions, jusqu'au jour où elle rencontrera de sérieux problèmes...


Par Allah ! Mes sœurs :

Traduction relative et approchée : « Rentrez dans vos maisons et ne vous exhibez pas à la manière de l'époque anté-islamique, et célébrez la prière et donnez la zakat » (Sourate 33, verset 33)

D'autre part, la femme est sous la responsabilité de son mari, il doit dépenser pour elle; celle-ci doit donc demeurer dans sa maison et s'intéresser à sa principale fonction, la plus méritoire pour une femme, qui n'est autre que l'éducation de ses enfants, l'éducation de la génération musulmane sur laquelle repose la piété ou la corruption de la communauté.

Par conséquent, si ce sont des femmes musulmanes qui se chargent de l'éducation de la génération, alors celle-ci n'en sortira que pieuse. Ainsi, grâce à celle-ci, Allah élèvera l'Islam et L'Islam en sera honoré.

Par contre, si vous abandonnez ou confiez vos enfants à des mécréantes, à des perverses et à des ignorantes égarées, sachez que le résultat n'en sera qu'amer, il ne sera autre que l'engendrement d'une génération égarée vouée à l'échec, qui mènera à la perte de la communauté, à la perte de la religion et à la mise en échec de l'Islam et des musulmans.

D'autre part, je rappelle que la femme doit connaître ses devoirs qui sont d'une extrême importance, car le danger est imminent pour les musulmans, hommes et femmes confondus. Par conséquent, ils doivent retrousser leurs manches afin de répondre à leurs devoirs envers l'Islam et les musulmans, envers leurs familles et particulièrement envers leurs enfants.

Tout musulman doit veiller à offrir à son enfant une éducation musulmane basée sur l'authenticité, afin de tenter de rattraper ce qui a été déjà négligé; et donc, redonner à l'Islam et aux musulmans une génération éduquée dans le vrai chemin et dotée d'un bon comportement.

Toutefois, si la femme quitte son foyer et s'en va conduire, elle se corrompra elle-même et ne sera pas à l'abri de se retrouver dans de mauvaises impasses dans maints endroits. Elle sera amenée à négliger ses enfants ainsi que ses principaux devoirs. En finalité, une extrême corruption attendra les musulmans.

Nous demandons à Allah de préserver l'Islam ainsi que les musulmans. Certes, Allah entend nos prières.

Cheikh Rabi' ibn Hadi al Madkhali (Qu'Allah le préserve), Octobre2000, Joumada ath-thani 1421h

Question :

Quel est la règle concernant une femme conduisant une voiture en Amérique alors qu'elle est musulmane ?

Réponse :

Si elle est voilée (le cheikh emploi le mot " moutassatira ", c'est à dire qu'elle se voile tout le corps, le visage et les mains compris, ce qui était son avis concernant le voile de la femme) et qu' elle n'a personne pour l'emmener, et qu'elle est chaste, et qu'elle est à l'abri de la fitna, alors il n'y a pas de mal à cela.

Par contre, si l'on craint qu'elle prenne la voiture et qu'elle aille à Khalani'a (je n'ai pas compris ce mot), et aux endroits de libertinage et de débauche, alors dans ce cas, cela est interdit.

Question numéro 202 :

Quel est le jugement ( al hukm ) de la femme qui conduit , et quel est votre avis sur al qiyass, le fait que la femme monte un chameau.

Si la femme est "saliha"et qu'on ne craint pas qu'elle cause de la fitna ou qu'elle en soit victime et qu'elle sorte pour ce qui lui est indispensable...

Ou va-t-elle ? le professeur ( al-modarissah ) va à l'école ? , il ne lui est pas autorisée d'aller à l'école.

Elle apprend le livre d'ALLAH et elle apprend de la médecine (at-tib) ce dont on a besoin.

Quant à l'école , celle ou il  y a mixité ( ikhtilat ), mise en avant des atouts de la femme et dévoilement(tabaruj wa soufour)alors le seigneur de la toute puissance dit :

{ ET RESTEZ DANS VOS FOYERS } .

Si c'est une femme "saliha" et qu'on ne craint rien pour elle et qu'elle a besoin de quelque chose du marché alors il n'y a pas de mal ( la-bas ) Je ne connais pas quelque chose qui interdirai celà (maa-ni3).

Puis la voiture n'est qu'un instrument de ferraille, nous ne lui interdisons pas cela , mais la plupart des femmes sont faibles d'esprit et de din (naqissat al3aql wa din).

Comme l'a dit le Messager d'Allah ( sallahu alayhi wa salam ) :

Je n' ai laissé après moi de fitnas plus dévastatrice pour les hommes que les femmes.

C'est comme ça mes frères en ALLAH, la majorité des femmes sont faibles de 3aql et de din et peut être qu'elles causent de la fitna.

Et c' est ainsi qu' Allah a dit dans son noble livre :

{ et lorsque vous leur demandez une chose, demandez le leur de derriere une barriere, ( hijab ) cela seras plus pur pour vos coeurs et les leurs "

Cheikh Mouqbil (Qu'Allah le préserve)

" touhfat al moujib 'ala saylat al hadir wal gharyb "

 question 31 page 71

Il n'est pas permis à une femme qui croit en Allah et au jour dernier de voyager sans mahram.

 Si la femme conduit et que son mari ne conduit pas ou que son fils pubère ne conduit pas, alors il n'y a pas de mal à ce qu'elle conduise ! Je ne connais pas quelque chose qui interdirai cela.

Celui qui affirme que c'est la-yajuz alors c'est lui qui doit ramener la preuve(al-borhan).

Précedemment, j'ai dit que je n'aimai pas ça pour ma famille, mais la question de l'interdit et du licite(haram wa halal) se base sur des preuves tirées du livre d'allah et de la sunnah du messager d'Allah !

Question numéro 207 :

Le questionneur dit : 

La femme doit obligatoirement se découvrir le visage pour conduire.

Si elle est une savante(3alimah) et qu'elle considère qu'il n'y a pas de mal au dévoilement du visage alors c'est autorisé pour elle (yajuz laha), bien que moi je considère que cela n'est pas autorisé.  Mais par contre ta parole qui dit qu'elle doit obligatoirement se découvrir le visage, ce n'est pas vrai ! elle peut laisser 2 trous pour les 2 yeux ou plus larges que les 2 trous et conduire ! Ce n'est pas vrai ça !

Quant à la question du visage et des mains on en a déja parlé la veille, mais je vais répéter car la question est devenue courante.

ALLAH a dit :

" la femme est 3awra, quand elle sort le shaytan "isstashrafaha" (c'est a dire qu'il lui dit tu ne passes pas devant un seul homme sans que tu ne lui plaises pas)

Mais si elle a fait un effort de réflexion(ijtihad)et qu'elle soit une savante 3alimah), mojtahidah et qu'elle pense que ce n'est pas obligatoire de couvrir le visage et les mains alors j'espère qu'il n'y a pas de mal et elle a son ijtihad mais nous,nous considérons qu'elle s'est trompée(mokhti-ah) dans son ijtihad.

Le sheikh mohamed amine ashanguity

Celui qui pose la question, demande au cheikh , s'il est permis à une femme de conduire une voiture seule sans mahram.

En résumé, le cheikh répond qu'à la base, la conduite de voiture par la femme fait partie des choses de la vie courante, et que la base pour les choses de la vie au courante est la permission , puis il dit que le statut des choses permises peut changer en fonction des choses que cela va entrainer et qu'elles peuvent devenir haram (interdit), makrou' (détestable), wadjib (obligatoire) .

Puis il explique qu'à la base, il est permis à la femme de conduire une voiture, mais que si on sait que la femme en conduisant la voiture ne pourra se préserver de tomber dans le mal, ou dans des choses qui contredisent la législation et la religion, alors dans ce cas, on dira qu'il n'est pas permis à la femme de conduire une voiture, non pas parce que le fait de conduire une voiture pour une femme est interdit, mais à cause de ce que cela va entrainer comme choses interdites.

Il peut y avoir un autre cas :

Il se peut qu'une personne dise que si elle laisse sa femme prendre le bus ou autre, elle tombera dans une très grande fitna, alors il sera moins pire qu'elle prenne la voiture afin d'éviter ce mal, et on dira : " toi, il t'est permis de laisser ta femme conduire, plutot il sera préférable de la laisser conduire la voiture afin qu'elle s'écarte de ce mal "

Puis il explique que c'est une chose relative, la base est la permission, puis le statut dépendra des choses que cela entrainera :

Si on pense que cette chose va faire tomber la femme dans des choses haram et dans ce qui est interdit par la législation, alors cette permission (la conduite de la femme) sera alors interdite.

L'enregistrement de Cheikh Bazmoul (Qu'Allah le préserve), concernant ce sujet (traduction du frere abou nawoufal)

http://al-mumtahanah.over-blog.com/4-categorie-590955.html

Bismi Allah el Rahman el Rahim
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Le jugement porté sur la femme qui conduit la voiture ?

حكم قيادة المرأة للسيارة


الحمد لله، والصلاة والسلام على رسول الله، أما بعد

فقد كثر حديث الناس في صحيفة الجزيرة عن قيادة المرأة للسيارة، ومعلوم أنها تؤدي إلى مفاسد لا تخفى على الداعين إليها، منها: الخلوة المحرمة بالمرأة، ومنها: السفور، ومنها: الاختلاط بالرجال بدون حذر، ومنها: ارتكاب المحظور الذي من أجله حرمت هذه الأمور، والشرع المطهر منع الوسائل المؤدية إلى المحرم واعتبرها محرمة، وقد أمر الله جل وعلا نساء النبي ونساء المؤمنين بالاستقرار في البيوت، والحجاب، وتجنب إظهار الزينة لغير محارمهن لما يؤدي إليه ذلك كله من الإباحية التي تقضي على المجتمع قال تعالى: {وَقَرْنَ فِي بُيُوتِكُنَّ وَلا تَبَرَّجْنَ تَبَرُّجَ الْجَاهِلِيَّةِ الْأُولَى وَأَقِمْنَ الصَّلاةَ وآتِينَ الزَّكَاةَ وَأَطِعْنَ اللَّهَ وَرَسُولَهُ} الآية - سورة الأحزاب الآية 33


وقال تعالى: {يَا أَيُّهَا النَّبِيُّ قُلْ لِأَزْوَاجِكَ وَبَنَاتِكَ وَنِسَاءِ الْمُؤْمِنِينَ يُدْنِينَ عَلَيْهِنَّ مِنْ جَلابِيبِهِنَّ ذَلِكَ أَدْنَى أَنْ يُعْرَفْنَ فَلا يُؤْذَيْنَ}- سورة الأحزاب الآية 59، وقال تعالى: {وَقُلْ لِلْمُؤْمِنَاتِ يَغْضُضْنَ مِنْ أَبْصَارِهِنَّ وَيَحْفَظْنَ فُرُوجَهُنَّ وَلا يُبْدِينَ زِينَتَهُنَّ إِلا مَا ظَهَرَ مِنْهَا وَلْيَضْرِبْنَ بِخُمُرِهِنَّ عَلَى جُيُوبِهِنَّ وَلا يُبْدِينَ زِينَتَهُنَّ إِلا لِبُعُولَتِهِنَّ أَوْ آبَائِهِنَّ أَو ْآبَاءِ بُعُولَتِهِنَّ أَوْ أَبْنَائِهِنَّ أَوْ أَبْنَاءِ بُعُولَتِهِنَّ أَوْ إِخْوَانِهِنَّ أَوْ بَنِي إِخْوَانِهِنَّ أَوْ بَنِي أَخَوَاتِهِنَّ أَوْ نِسَائِهِنَّ أَوْ مَا مَلَكَتْ أَيْمَانُهُنَّ أَوِ التَّابِعِينَ غَيْرِ أُولِي الْإِرْبَةِ مِنَ الرِّجَالِ أَوِ الطِّفْلِ الَّذِينَ لَمْ يَظْهَرُوا عَلَى عَوْرَاتِ النِّسَاءِ وَلا يَضْرِبْنَ بِأَرْجُلِهِنَّ لِيُعْلَمَ مَا يُخْفِينَ مِنْ زِينَتِهِنَّ وَتُوبُوا إِلَى اللَّهِ جَمِيعًا أَيُّهَا الْمُؤْمِنُونَ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ} - سورة النور الآية 31 ، وقال النبي صلى الله عليه وسلم: ((ما خلا رجل بامرأة إلا كان الشيطان ثالثهما))، فالشرع المطهر منع جميع الأسباب المؤدية إلى الرذيلة بما في ذلك رمي المحصنات الغافلات بالفاحشة، وجعل عقوبته من أشد العقوبات صيانة للمجتمع من نشر أسباب الرذيلة

وقيادة المرأة من الأسباب المؤدية إلى ذلك، وهذا لا يخفى، ولكن الجهل بالأحكام الشرعية وبالعواقب السيئة التي يفضي إليها التساهل بالوسائل المفضية إلى المنكرات - مع ما يبتلي به الكثير من مرضى القلوب من محبة الإباحية والتمتع بالنظر إلى الأجنبيات، كل هذا يسبب الخوض في هذا الأمر وأشباهه بغير علم وبغير مبالاة بما وراء ذلك من الأخطار، وقال الله تعالى: {قُلْ إِنَّمَا حَرَّمَ رَبِّيَ الْفَوَاحِشَ مَا ظَهَرَ مِنْهَا وَمَا بَطَنَ وَالْإِثْمَ و


14/06/2007

Liens

Voir les articles de la catégorie Voyage, permis de voiture سفر